LE PROFIL FRATERNITÉ

AdobeStock_174198036.jpeg

FORCES

La fraternité, c’est avant tout une envie, assumée ou non, de créer un lien entre tous les êtres humains. Afin d'œuvrer en ce sens, il faut apprendre, intégrer des données, pour comprendre et potentiellement avoir une influence sur le fonctionnement des individus, des organisations et/ou des structures qui composent nos sociétés. 


Le profil Fraternité se caractérise par l’envie d’apprendre, de comprendre, de savoir. C’est la conviction que la logique seule permettra d’apporter des solutions rationnelles aux difficultés les plus complexes. 


Vous possédez une expertise forte dans un ou plusieurs domaines même s’il est probable que vous ne soyez pas reconnu à votre juste valeur par les autres. Vous adorez la théorie qui vous permet d’anticiper et de simplifier les situations comme personne. 


Vous pouvez être très créatif. Vous avez probablement beaucoup de choses à dire sur chaque situation car votre faculté à prendre de la hauteur et à avoir une vision globale sur un sujet font la force de vos analyses.

FAIBLESSES

Votre capacité à comprendre et à poser un diagnostic sur une situation peut vite devenir une source de souffrance pour vous-même et votre entourage. En effet, votre analyse aussi précise et logique soit-elle ne fera jamais l’unanimité que vous recherchez. Vous avez du mal à accepter que l’opinion que vous partagez comme vérité indiscutable puisse être remise en question. Vous supportez très mal la contradiction surtout lorsqu’elle vient de quelqu’un qui n’a pas beaucoup de culture sur un sujet donné. 


Ce qui compte le plus pour vous, dans un message c’est le fond, pas la forme. Pour aider l’autre, vous allez toujours voir ce qu’il peut améliorer dans ce qu’il fait et rarement mettre l’emphase sur les points positifs. Dans une situation, vous voyez toujours le verre à moitié vide. Ainsi, vous allez probablement manquer de tact, sembler froid, dépassionné, sans empathie à la souffrance de l’autre.  


Devant la difficulté à partager les idées qui lui tiennent à cœur avec les autres sans s’énerver, le profil fraternité, empli de frustration, pourra avoir tendance à s’isoler pour ne plus être mis face à son impuissance.  

ENJEUX

Développer sa puissance créatrice (de réalisation) : Afin de sortir de l’état d’impuissance qui vous fait souffrir, il faudra dans un premier temps accepter votre penchant pour la victimisation. Lorsque l’on réalise un projet dans le réel, il y a un décalage certain entre le plan d’origine et la réalisation. C’est pour le profil fraternité, le signe qu’aussi intelligent soit-il, il ne contrôle pas le réel ce qui est insupportable pour ce spécialiste du mental qui cherche à se rassurer par l’aspect théorique des choses. En se plaignant de l’autre, d’un groupe ou d’un état de malchance, il a toujours une excuse pour ne pas réaliser ce qu’il souhaite et continuer à se plaindre. Après avoir accepté cet aspect victimaire de sa personnalité, le profil fraternité pourra enrichir ses actions par des aspects des deux autres profils. 


Mieux communiquer : la communication nécessite un intérêt certain pour l’autre. Or, le profil fraternité n’est pas intéressé par une personne pour ce qu’elle est mais plus pour ce qu’elle représente dans un système permettant une potentielle amélioration de l’humain. Cela engendrera de nombreuses manifestations par manque d’empathie (ne pas observer la détresse d’un proche, ne pas retenir les dates d’anniversaires, ne pas savoir comment se nomme les enfants d’un collègue de travail, ne pas demander de nouvelles, …)  et abimera, voire réduira à néant les relations interpersonnelles. Après avoir accepté son côté victime, le deuxième enjeu de ce profil sera donc d’améliorer la communication avec l’autre pour enfin pouvoir réaliser son rêve de partage et d’échange. 

LE PROFIL LIBERTÉ

LE PROFIL PATERNITÉ